CNRD
Centre National Ressources Douleur
Envoyer par mailImprimer
Douleurs : Évaluation - Diagnostic - Traitement

Vulnérabilité du patient âgé douloureux chronique – pourquoi la reconnaître ?


Vulnerability of the elderly chronic pain patient – why recognize it?


Type de document : Article
Auteur(s) : Capriz, Françoise
Nom : Douleurs : Évaluation - Diagnostic - Traitement
Date : 04/2022
Date : 04/2022

Volume : 23
Numéro : 2
Nombre de pages : 6
Pages 60 - 65
DOI : https://doi.org/10.1016/j.douler.2022.01.006

Mots clés : vulnérabilité / personne âgée / douleur chronique / vulnerability / Elderly people / Chronic Pain / dossier documentaire / Bibliographie_douleur_dyscommunicant

Lien vers le document : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1624568722000270
Résumé/présentation :
"En vieillissant, la personne âgée douloureuse devient fréquemment vulnérable dans son expression pluridimensionnelle. La prise de conscience de certains prérequis, lors de la prise en charge algo-gériatrique, permet d’appréhender au mieux cette approche, tels que l’âgisme ambiant dans notre société occidentale qui freine l’écoute des plus âgés, la présence de maladies chroniques fréquemment douloureuses à cet âge rendant illisibles les douleurs plurielles, les difficultés de dépistage et d’évaluation dans le cadre des troubles neurocognitifs majeurs, véritables freins à l’approche des plus âgés. Des échelles d’hétéro-évaluation validées existent pour seconder notre prise en charge, mais n’omettons pas de laisser la parole au patient quand c’est possible. Sur le plan thérapeutique, après un repérage des plus vulnérables selon les principes de l’évaluation gériatrique standardisée, l’approche multimodale de l’analgésie est volontiers applicable au sujet âgé, grâce à une interdisciplinarité et des approches thérapeutiques complémentaires. La prescription médicamenteuse chez nos aînés requiert cependant une attention particulière, du fait du risque de « cascade médicamenteuse », obligeant à naviguer entre les écueils que sont entre autre la polymédication, l’automédication, les modifications pharmacocinétiques en lien avec les insuffisances d’organe, les effets indésirables médicamenteux, la prescription de médicaments inappropriés et les galéniques inadaptées. En fait, il ne faut pas tant « moins prescrire » que « mieux prescrire » les antalgiques dans le grand âge, et inclure le patient âgé dans un parcours de soin qui lui soit accessible. Donnons du sens à la prise en charge antalgique multimodale en gériatrie et faisons de cette personne âgée, quel que soit son statut cognitif, un véritable partenaire de soin. C’est un changement de paradigme."

The painful elderly person becomes vulnerable in his multidimensional expression. Awareness of some prerequisites during the algo-geriatric care allows to better understand this approach, such as the prevailing ageism in our western society which hinders the listening of the oldest, the presence of chronics illnesses that are frequently painful at this age making these plural pains illegible, the difficulties of detection and evaluation in the context of major neurocognitive disorders, real obstacles to the approach of the patient. Validated hetero-evaluation scales exist to support our management, but we should not forget to let the patient speak when possible. Concerning the therapeutic management, after identifying the most vulnerable according to the principles of standardized geriatric assessment, the multimodal approach to analgesia is readily applicable to the elderly subject, thanks to interdisciplinarity and complementary therapeutic approaches. But drug prescription requires special attention, because of the risk of a “drug cascade”, forcing us to navigate between the pitfalls of polypharmacy, self-medication, pharmacokinetic changes related to organ failure, among others adverse drug effects, prescription of inappropriate drugs and unsuitable galenics. In fact, it is not so much “prescribing less” than “prescribing better” analgesics in old age, and including the elderly patient in a integrated care that is accessible to him. Let us give meaning to multimodal pain management in Geriatrics and make this elderly person, regardless of his cognitive status, a true care partner. It's a paradigm shift."


Auteurs, éditeurs


Notice n° 9519, créée le 08/08/2022, mise à jour le 29/03/2024